02/06/2017

5 Conseils de natation pour le Triathlon de l'Alpe d'Huez. Respirez... et plongez !

5 conseils natation EDF Triathlon Alpe d'Huez

Quand on organise un Triathlon à l'Alpe d'Huez, il existe un risque assez élevé de trop s'étendre sur le segment cycliste de la course aux dépens des deux autres disciplines. Aujourd'hui, essayons d'équilibrer un peu la balance en se concentrant sur la natation qui se déroule dans les eaux cristallines du barrage hydroélectrique du Verney. Voici nos 5 conseils natation qui vous permettront  de profiter au maximum de cette expérience rendue possible par EDF.

1) Où nager durant la semaine du Triathlon

Nager dans le lac du Verney est exceptionnel, puisque la baignade y est interdite en dehors des épreuves du Triathlon de l'Alpe d'Huez. La production hydroélectrique de la Centrale EDF de Grand'Maison est tout bonnement interrompue pour le déroulement des épreuves. Il est donc formellement interdit de nager et de tester l'eau du Lac du Verney hors compétitions. Cependant, il existe quelques alternatives qui pourraient vous combler si vous cherchez à faire quelques longueurs avant la course :

- Piscine de l'Alpe d'Huez : la seule solution dans la station. Plus d'infos

- Piscine de Vaujany : un très beau complexe proche du site de départ. Plus d'infos

- Piscine de Bourg d'Oisans : au pied de l'ascension, pratique ! Plus d'infos

2) Nager dans un lac de montagne... une expérience très fraîche !

Ne soyez pas surpris, l'eau du Lac du Verney est aussi limpide que froide, en provenance des montagnes avoisinantes. Pour être précis, sa température est en général comprise entre 14 et 17 degrés fin juillet. Rien d'insurmontable, mais mieux vaut être averti. Afin de limiter l'action du froid, de nombreux triathlètes utilisent des huiles chauffantes, des cagoules ou un double bonnet. Par ailleurs, ne vous précipitez pas lors de la mise à l'eau. Soyez attentifs aux indications du speaker afin de vous placer au bon moment, ni trop tôt ni trop tard.

3) Un parcours simple et pourtant

Le parcours natation de l'Alpe d'Huez consiste en un énorme rectangle à contourner para la droite (les bouées EDF toujours sur votre gauche). 1 tour pour le CD. 2 tours pour le LD. Pourtant, tous les ans certains triathlètes doivent être redirigés vers la bouée correcte. Avant de vous mettre à l'eau, visualisez donc bien le parcours, mais également l'accès au parc à vélos. Vous aurez une bonne centaine de mètres à parcourir pour rejoindre votre monture, avec une belle rampe à grimper dès la sortie du lac (un ravitaillement en eau vous attend au sommet).

4) En selle... et à l'attaque !

Comme sur tous les triathlons, une ligne signalétique au sol et la présence d'un arbitre vous indiquent quand monter sur votre vélo à la sortie du parc. Attention, une fois en selle, vous devrez affronter immédiatement une courte bosse afin de regagner la route principale longeant le Lac du Verney. Si vous n'êtes pas très agile au moment d'enfiler vos chaussures sur le vélo, vous gagnerez surement du temps à les chausser dans le parc. Préparez également un bon développement pour votre vélo, afin de gagner du temps et de simplement ne pas vous emmêler les pinceaux.

5) Les temps limite à prendre en compte

EDF fait un immense effort pour nous accueillir sur le site de la Centrale hydroélectrique de Grand'Maison. L'arrêt des turbines est programmé de longue date et nous sommes donc très exigeants sur les temps limite de natation. Si vous êtes un piètre nageur, rassurez-vous cependant, le temps alloué est largement suffisant :

LD : départ 9h30 / heure limite 11h00

CD : départ 14h00 / heure limite 15h00



Partager