18/06/2015

INTERVIEW EXCLUSIVE DE TODD SKIPWORTH, VAINQUEUR DU LD 2014 !

INTERVIEW EXCLUSIVE DE TODD SKIPWORTH, VAINQUEUR DU LD 2014 !

1. Peux-tu nous exposer ta carrière en quelques mots ? As-tu déjà participé au Triathlon EDF Alpe d’Huez ?

J’ai commencé à courir le Triathlon EDF Alpe d’Huez en 2013, après avoir passé 10 ans en Australie. Ce sera donc ma 3ème participation au Longue Distance en 2015. J’ai terminé 3ème en 2013 et j’ai gagné l’an dernier. C’est une de mes courses favorites et je suis vraiment heureux de revenir cette année !

2. Vas-tu faire le M ou le L cette année ? Te prépares-tu spécifiquement pour cette course ? Si oui, comment ?

Je vais à nouveau courir le LD cette année. Je ne me prépare pas spécifiquement mais, avec mon groupe d’entraînement, nous viendrons en vélo de Leysin (Suisse) jusqu’à l’Alpe d’Huez, nous ferons la course et nous rentrerons en vélo. L’objectif est de réaliser un très gros bloc en vélo, tout en réalisant une belle course sur le LD, cela en vue de l’Embrunman en août prochain.

3. Conseillerais-tu aux amateurs une hygiène de vie spécifique la semaine précédant la course ? (alimentation, sommeil, entraînement…)

Je pense que si vous vous êtes bien préparés pour la course en amont, alors vous pouvez tranquillement consacrer la dernière semaine aux derniers préparatifs. Prenez le temps de vous relaxer et de vous assurer que tout le matériel est prêt. Mettez les jambes en l’air dès que vous pouvez afin d’être le plus frais possible le jour J.

4. Quels conseils leur donnerais-tu pour bien gérer leur course ? Quel développement vélo choisir par exemple ? Quel type d’alimentation ?

Je pense que la course est tellement exigeante qu’il est difficile de trouver le développement parfait avec une telle variation d’altitude entre les cols et les descentes. Je pense surtout que pour la dernière montée de l’Alpe, il faut au moins un développement 39-25 pour vous aider dans les premières rampes très pentues ! Concernant la nutrition, il est toujours mieux de fonctionner avec ce qui marche pour vous et surtout avec ce que vous avez utilisé à l’entraînement. C’est donc un plus que de se préparer avec les mêmes produits qui seront présents sur le LD le jour J.

5. Quels conseils leur donnerais-tu pour bien gérer leur récupération après la course ?

Mon meilleur conseil concernant la récupération d’après-course serait de ne pas laisser vos muscles se refroidir et se raidir directement après l’arrivée. Appliquer du chaud ou faire un stretching léger après la course aide toujours. Le lendemain, un petit tour à vélo ou une petite natation aideront à réactiver une bonne circulation du sang dans les muscles, tout en éliminant les toxines et les déchets accumulés pendant la course.

6. As-tu une astuce de pro à nous révéler ?

J’aimerais avoir une réelle astuce de pro ! Mais en fait je conseille simplement de mettre en application ce que vous savez faire et avez fait à l’entraînement, de vous détendre et de profiter pleinement d’une si grande course !



Partager