"Notre but est de mettre à disposition du grand public nos méthodes d’entrainement qui ont aidé tant d’athlètes à conquérir des titres olympiques, mondiaux et Ironman. Dans cet objectif, nous avons formé une équipe d’entraineurs internationaux dont les connaissances et les techniques vous permettront de profiter encore plus du triathlon, tout en vous entrainant moins."


Il n’y a pas que le vélo qui compte !

Quand une course comprend 120km de vélo à travers les Alpes, avec comme sommet les 21 virages mythiques de l’Alpe d’Huez, ils est naturel de penser que toute l’épreuve se joue durant la partie cycliste. Pourtant, il est important de se rappeler qu’il s’agit de Triathlon et qu’il faut s’entraîner pour un Triathlon !

­­

TRIATHLON

Natation->Cyclisme->Course à pied

Le Triathlon est une discipline à part entière qui se compose de 3 épreuves. L’entrainement doit être effectué en conséquence.

­­

Longueur et objectif du plan d’entrainement.

Sur la base d’un profil de triathlète capable de réaliser confortablement un triathlon de distance olympique, nous recommandons un plan d’entrainement de 12 semaines pour se préparer au Triathlon L de l’Alpe d’Huez.

Notre but lors de cette préparation est.

  1. Acquérir le niveau physique qui permette de prendre le vélo dans le meilleur état de fraîcheur possible.
  2. Acquérir la force et l’endurance à vélo qui permettent de courir correctement après un parcours cycliste exigeant.
  3. Développer la force et la technique à pied pour pouvoir exprimer son meilleur niveau.

Swim


L’entrainement de natation doit se concentrer sur la forme physique. Cela permet de maintenir la technique durant tout le segment afin de sortir de l’eau plus vite, plus facilement et avec plus de confiance. Cela permet également de démarrer le vélo avec de la fraicheur, pour être efficace dès le premier coup de pédale.

Conseils d’entrainement

  • Nager en piscine au moins 3 fois par semaine.
  • Fragmenter la distance de la course en courts intervalles. Exemple : Nagez 30*50m au lieu de 1*1500m vous aidera à nager avec une meilleure technique.
  • L’usage de plaquettes et de pull-buoy (de taille et forme adaptées) peut vous aider à améliorer votre technique et rend l’entrainement plus distrayant.

Bike


La force, l’endurance et la confiance sont nécessaires pour surmonter ce parcours cycliste. Pour cela, il convient de mixer le travail de force, le dénivelé et de plus longues sorties que d’habitude. La force à vélo est un impératif pour contrôler la fréquence cardiaque et nous préparer aussi pour une bonne course à pied.

Conseils d’entrainement / course

  • Incorporez une séance de force en milieu de semaine. Exemple : répétition de côtes assis, ou fréquence de pédalage lente avec un gros braquet sur hometrainer.
  • Une longue sortie le week-end sur un parcours vallonné vous aidera a consolider votre force et votre résistance. Sans forcer, votre corps assimile le travail de puissance d’un entrainement avec du dénivelé.
  • Si vous avez le choix entre un vélo de contre-la-montre ou un vélo de course ‘normal’, decidez-vous pour la monture sur laquelle vous êtes le plus confortable. Vous entrainer sur le vélo que vous utiliserez en course vous donnera plus de confiance.
  • Le jour de la course, maintenez votre fréquence de pédalage naturelle dans les ascensions et sur le plat. Une haute fréquence augmentera votre rythme cardiaque et pourrait affecter votre course à pied.
  • Le choix du développement est tout à fait personnel. Cependant, une cassette adaptée avec 2 ou 3 pignons plus ‘faciles’ que vos pignons montés habituellement vous donnera un peu de tranquillité dans les ascensions.

Run


Avec ses 3 tours alternant chemin de terre et asphalte, le parcours de course à pied du Triathlon L récompense le coureurs les plus forts, capables de maintenir leur technique dans la fatigue. En incorporant de longues sorties et du travail de force, vous suivez le principe « TUF » / Technique Under Fatigue. Les athlètes doivent rester concentrés sur les chemins et ne jamais courir au-delà de leur limite.

Conseils d’entrainement / course

  • Si vous n’avez pas un profil de coureur, la technique recommandée est de rester droit, de faire de petites foulées avec une fréquence accrue.
  • Utilisez les mêmes chaussures que celles utilisées à l’entrainement. Pas besoin de chaussures de trail running pour ce parcours.
  • Le parcours est en altitude (1800m) mais vous pouvez parfaitement arriver deux jours avant l’épreuve.
  • Les athlètes doivent faire attention à leur allure au début de la course à pied. Divisez la course en trois. Commencez confortablement et augmentez votre effort à chaque tour.
  • Les bras dictent le mouvement des jambes, si bien que lorsque le corps est fatigué, concentrez-vous sur vos bras… et les jambes suivront !