start alpe d'Huez Triathlon Vaujany

Natation du Triathlon de l'Alpe d'Huez: retour aux sources

Start men Alpe d'Huez Triathlon

La natation du Triathlon de l’Alpe d’Huez a quelque chose de magique. Dans ce tout nouveau clip 100% natation, nous essayons de vous montrer pourquoi la partie natation du Triathlon de L’Alpe d’Huez est au moins aussi épique que l’ascension des 21 virages mythiques.

Nous tenons là l’essence même de ce Triathlon : une course authentique, où l’épopée commence dès les premiers mètres pour ne prendre fin qu’après la ligne d’arrivée franchie. Mais concrètement, pourquoi la partie natation est-elle si spéciale à l’Alpe d’Huez ?

  • Nager dans le Lac du Verney est un privilège ! En dehors des épreuves du Triathlon, il est absolument interdit de nager dans les eaux de cette retenue artificielle. En effet, le Lac du Verney accueille la centrale hydroélectrique la plus puissante de France, la centrale de Grand’maison. EDF coupe donc sa production d’électricité, exceptionnellement, pour les épreuves du Triathlon de l’Alpe d’Huez.
  • La qualité de l’eau… une expérience cristalline ! Au cœur des Alpes dans la vallée de l’Oisans, les eaux translucides du Lac du Verney sont aussi claires que fraîches (malgré un record de température en 2019. 20 degrés !).
  • Le départ massif de la natation du Triathlon de l’Alpe d’Huez : un MUST. L’épreuve respecte son histoire et les origines de la discipline en proposant un départ massif aux participants (bien que les femmes disposent d’un départ exclusif). Pas de rolling start à l’Alpe d’Huez. Savoir se positionner, se situer dans le paquet et s’orienter correctement fait partie des qualités d’un bon triathlète !
  • Un paysage grandiose en guise de décors. Au pied de Vaujany, au milieu d’un cirque montagneux imposant, le départ du Triathlon de l’Alpe d’Huez a de quoi impressionner… à vous d’en juger !